La Ronde des Ateliers

La moitié d’un projet de qualité repose sur l’intuition. Pressentir un problème en gestation et anticiper son surgissement, apporter la solution avant même que l’équation ne soit énoncée, telle est la qualité première des auteurs de l’association dont je me fais le porte parole. Mais trêve de verbiages érudits et autres formulations savonneuses, car la bien nommée Ronde des Ateliers, c’est avant tout une idée simple adressée aux petits tracas du quotidien !

Il y a un an de cela, après moult aventures et une centaine de paires d’espadrilles éventrées par la bourlingue, Marina et Faïsal, célébrant l’achèvement d’une saison de colos riche en sensations, font le pari loufoque de mobiliser leur savoir faire, leur ambition et leur joie de vivre pour la création d’une association indépendante, novatrice et originale qui aurait pour vocation première de répondre à de réels besoins. Autrement dit, offrir à un public curieux et sensible l’occasion de satisfaire sa soif de découverte tout en soulageant les familles des nouvelles contraintes dont elles héritent.

Ainsi naît La Ronde des Ateliers, savoureux nectar puisant sa source dans les flots de matière grise de nos deux têtes pensantes ! Loin de prétendre annexer les territoires de l’école et des structures d’accueils préexistantes, le résultat de leurs efforts propose une alternative périscolaire complémentaire et adaptée aux contraintes de la réforme des rythmes scolaires, avec des ateliers inédits conjuguant apprentissage et plaisir. De la photographie au théâtre, en passant par la cuisine et le bricolage, l’enfant choisit, compose et explore des univers de création, d’expérimentation et d’invention reflétant ses propres goûts au travers d’activités dont il n’est pas nécessairement familier.  Qui n’a jamais rêvé de fabriquer une véritable table en mosaïque ? Cultiver son propre potager ? Incarner sur scène les personnages que l’on a soi-même imaginé ou maîtriser les yeux fermés la recette du poulet tandoori ? C’est désormais chose possible, et ce, dès l’âge de 5 ans !
Épaulés par une Mairie encline à tout mettre en œuvre pour faciliter la réalisation du projet, Marina et Faïsal disposent de tous les ingrédients indispensables à la concoction de leur savoureuse recette :

1/ En premier lieu une Marina – individu pétillant, chaleureux, créatif, lettré, doté d’une grande expérience dans l’animation, l’écriture, et la gestion des situations délicates ;
2/ En premier lieu (ex-aequo) un Faïsal – individu folichon, pragmatique, vivant, inspiré, étrange mélange de mansuétude et d’exigence, un modèle unique ;
3/ Une grande complicité et des aptitudes complémentaires, alliant expérience et maîtrise des enjeux administratifs et humains inhérents à l’encadrement de collectivités ;
4/ Des intervenants qualifiés, recrutés d’après les critères standards du savoir faire, la capacité d’encadrement de groupes d’enfants, l’attention portée à l’individu et bien entendu, la qualité de leurs blagues.
5/ Enfin, l’attachement à la liberté d’exprimer sa singularité dans un environnement collectif où entraide, partage des énergies et allégresse régentent les conditions d’épanouissement de tout un chacun.

Ainsi commence l’aventure de nos deux illuminés ; passionnés par leur métier et nourris de milliers de souvenirs glanés tout au long d’une décennie d’animation, La Ronde des Ateliers est le fruit d’une collaboration délirante dont les germes fantaisistes ne manqueront pas de faire éclore des générations de petits génies !

                                                                                                                                                         Adrien Denouette